la Cinquième Couche
bande dessinée, graphisme, art plastique, littérature, théâtre et bien d'autres
Dernière parution
21 Octobre 2014
Les gris colorés
Victor Hussenot
À paraître
William Henne
William Henne, Xavier Löwenthal
Lukas Verstraete
Sylvain Paris
LL de Mars
Warren Craghead III
Catalogue / Collection Extracteur
978 (Neuf Sept Huit)
48 pages, 21,5 X 29,5 cm, quadrichromie, 16 ¤
isbn 978-2-930356-94-5
Parution: 21 Juin 2013
978, ce sont les premiers chiffres du code-barre d’un livre. 9,7,8... le compte à rebours erratique d’une explosion primordiale, qui survient quand elle veut et pourra survenir encore.

Pascal Matthey travaille à la réalisation de 978 depuis 2004, une époque où les inquiétudes liées à la surproduction de livres étaient encore de pure rhétorique.

978 a été entièrement composé à partir de catalogues, d’affiches, d’imprimés promotionnels d’éditeurs de bandes dessinées. Ces images déclassées, infailliblement vouées aux déchetteries, Matthey les a méticuleusement atomisées, chirurgicalement décomposées, réordonnées, cut&pastées sur papier, aux ciseaux et à la colle.

978 est une synthèse, un pot-pourri de bande dessinée: une suite de cases avec des formes, des couleurs et du rythme, un magma devenu visible sans pétrification, un magma lisible, le chaos livré absolument. 978 transforme le champ de la bande dessinée. Il en fait d’abord un terreau, le matériau même de la création. Il en produit de nouvelles formes et une nouvelle lisibilité, une narration non pas abstraite, mais concrète.

978 appartient bien au genre bande dessinée. Il raconte même une histoire, mais de celles qui ne se résument pas.

Né à Genève en 1979, Pascal Matthey vit et travaille à Bruxelles depuis 1998. Il a publié trois albums aux éditions de L’employé du Moi : Le verre de lait en 2004, Pascal est enfoncé en 2007 et Du shimmy dans la vision, en 2011. Il est également membre fondateur de la structure de microédition Habeas Corpus au sein de laquelle il a créé plusieurs collections: Spouk the Dog depuis 2001, Soap Comics de 2006 à 2009, et We all go down depuis 2009. Pascal Matthey est aussi musicien (violon et machines sonores) au sein des groupes Carl & les Hommes Boites et O’tanzz Aairbus.